pour être informé à chaque nouveau message, merci de fournir votre adresse électronique et valider

mercredi 15 mars 2017

Festival du cinéma à Lamorlaye du 31 mars au 2 avril !

Du 31 mars au 2 avril, Lamorlaye fait son cinéma et pour une fois ce sera loin, très loin des habituelles querelles municipale.
Le cinéclub nous propose un magnifique programme que voici :



Norvège, Sénégal, Corée, un beau voyage à faire dans son fauteuil ! 
Et l'après-midi de Samedi est plein de promesses, par exemple :
Aragon : La rose et le Réséda, "celui qui croyait au ciel et celui qui n'y croyait pas", ou L'étrangère, "Il existe près des écluses / Un bas quartier de bohémiens / Dont la belle jeunesse s'use / A démêler le tien du mien..." 
Baudelaire  : L'étranger, "Eh! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger ? J'aime les nuages... les nuages qui passent ... là-bas... les merveilleux nuages !" 
Brassens : Chanson de l'Auvergnat, " Elle est à toi cette chanson, Toi L'Etranger qui, sans façon, D'un air malheureux m'as souri"

Et pour vous mettre en bouche, mais sur un tempo plutôt Nouvelle Vague, "Baisers de cinéma" d'Eric Fottorino ( prix Fémina 2007) est un bouquin très attachant que j'ai découvert ces jours -ci...

mardi 14 mars 2017

Lucienne Jean : Merci Google ! Et bon anniversaire (tardif) au CACGL

Cherchant à comprendre un message de Google me disant que des erreurs 404 (la hantise de tout webmaster amateur) se produisaient souvent sur des pages du blog, j'ai plongé dans les profondeurs de ce blog ... Une erreur signalée par Google concernait les 20 ans du CACGL ( c'était le 16 novembre 2015) et celle-ci je voulais la corriger. Et je découvre que l'article sur les 20 ans du CACGL est resté à l'état de brouillon ! Sans doute ai-je hésité juste après les attentats de novembre... 
Sur les 397 articles publiés une trentaine ne conviennent pas ou plus à Google ! C'est ennuyeux mais cela nous permet de retrouver un excellent moment : le 16 novembre 2016, au Centre social...  


Vendredi dernier le CACGL a fêté ses 20 ans en musique grâce au groupe "les Pat' N Co" qui nous a donné un superbe concert avec de belles chansons de tous les temps et aussi celles qui nous  font vibrer de Potemkine à Hasta Siempre ou Imagine.
C'était une réunion pour le plaisir d'être ensemble et se souvenir de toutes les réunions dites de "travail"qui ont jalonné ces 20 ans ; le partage de valeurs essentielles de la gauche et aussi de toutes les petites tâches du "militant" ont soudé un groupe formé de personnalités très diverses et où les nouveaux se sentent très vite "de la famille".
Quelques uns, qui étaient présents ce 20 novembre 2015, étaient déjà présents en 1995 quand une partie de la gauche de Lamolaye avait créé sa première liste pour les municipales qui, oh! surprise, avait réuni 7% des voix... et beaucoup d'autres, venus au fil des ans, étaient de la fête.
Voici quelques photos :





Voici aussi (si vous avez le courage de vous lancer dans une recette aussi sophistiquée) celle d'un des trois  gâteaux : ils étaient tous excellents mais le gâteau à la patate douce en a intrigué plus d'un !
Enfin voici la liste des chansons que LES PAT’N CO  nous ont offertes
Soirée du 20/11/2015 
Liste des chansons 


1. FAUT PAS RÊVER (Flow – 2007) 
2. EMMENEZ-MOI (Charles Aznavour – 1967) 
3. LA BOHÈME (Charles Aznavour – 1965) 
4. AMSTERDAM (Jacques Brel – 1964) 
5. PADAM (Édith Piaf – 1946) 
6. POUR QUE LA VIE SOIT BELLE (La Jeanne – 2013) 
7. DEMAIN (Thomas Dutronc – 2011) 
8. DANS MA RUE (Édith Piaf – 1946 / Zaz – 2010) 
9. MISTRAL GAGNANT (Renaud – 1985) 
10. MA LIBERTÉ (Georges Moustaki – 1970) 
11. LA JAVA DES BOMBES ATOMIQUES (Boris Vian 1955) 
12. BELLE CIAO (Traditionnel – Italie) 
13. HASTA SIEMPRE ! (Carlos Puebla 1965 / Nathalie Cardone 1997)  
14. EL PUEBLO UNIDO JAMAS SERA VENCIDO (Quilapayun – 1973) 
15. LES ANARCHISTES (Léo Ferré – 1968) 
16. POTEMKINE (Jean Ferrat – 1965) 
17. LE DÉSERTEUR (Boris Vian – 1955) 
18. LA COMMUNE (Jean Ferrat – 1971) 
19. LE TEMPS DES CERISES (J.B. Clément 1866/A. Renard 1868) 
20. MON AMANT DE SAINT-JEAN (Lucienne Delyle – 1942) 
21. IMAGINE (John Lennon – 1971)

lundi 6 mars 2017

Lucienne Jean : à propos du prochain Conseil municipal

Le 7 mars le conseil municipal de Lamorlaye est convoqué à la demande des 6 élus de la liste"Un projet pour Lamorlaye" menée par M. Battistini et de 6 élus du groupe "L'équipe du renouveau" sur l'ordre du jour suivant : "abrogation des délégations accordées au maire de Lamorlaye par le conseil municipal du 16 avril 2014"
Cette convocation dans un délai de 30 jours (la lettre est datée du 8 février date du conseil municipal qui a rejeté le budget 2017) est une obligation.
Déjà le conseil municipal avait été convoqué le 8 juin 2016 avec le même ordre du jour ; seule évolution mais elle est de taille, cette première demande n'était signée que par les élus du groupe "L'équipe du renouveau".. 
En avril 2016, 25 délégations avaient été données au maire en un seul vote groupé sur lequel nous avions voté contre car la liste de gauche Lamorlaye Autrement a toujours considéré de 2001 à aujourd'hui que certaines décisions (préemptions par exemple ou emprunts) devaient toujours être soumises à l'approbation préalable des élus.
Mais, en avril 2016, nous sommes en plein "état de grâce" et la majorité est unie et donc ... majoritaire.
En juin 2016, à notre demande, le conseil municipal a voté le retrait, ou non, délégation par délégation et non en bloc. Et la liste de gauche Lamorlaye Autrement a voté pour le retrait de la délégation N°3 ( sur la prise d'emprunts) N°15 et N°21 (sur l'exercice du droit de préemption), N°16 (sur la décision d'aller en justice), N°25 (sur la signature des permis de construire, démolir, et autres actions concernant les bâtiments communaux) : en juin dernier, époque déjà lointaine, la majorité tenait à une voix ; la nôtre a donc suffit pour retirer ces 5 délégations au maire et lui conserver les 20 autres.
Sur ces 20 délégations restantes seule la N° 1 concernant l'affectation des propriétés communales utilisées pour les services publics municipaux pourrait être valablement retirée au maire ; nous ne l'avons pas fait en  juin 2016 mais nous considérons que c'était une erreur.
Les autres délégations permettent à notre avis de gérer la vie quotidienne d'une ville et les retirer bloquerait vraiment le fonctionnement municipal. Avec une exception pour la N° 22, concernant un droit de priorité équivalent du droit de préemption mais s'appliquant aux biens de l'état : c'est une délégation qui pourrait être retirée (comme celles sur la préemption) mais à notre connaissance elle est sans objet à Lamorlaye.

Le 7 mars nous souhaitons donc :
- qu'on vote délégation par délégation pour décider de la retirer ou pas au maire.
- et que seule la délégation N°1 soit retirée au maire.
Mais la liste de gauche Lamorlaye Autrement n'a qu'une élue, Lucienne Jean qui ne pourra pas être présente le 7 mars. 
Après avoir réfléchi à donner une procuration, nous y avons renoncé.
D'abord parce que ce serait une démarche curieuse de la part de la liste de gauche que de donner sa procuration à un des élus de droite. 
Et surtout parce que cette fois notre voix ne peut pas influencer le résultat  du vote ; la demande de retrait des délégations étant formulée au nom de 6 + 12 conseillers municipaux, ce sont ces 18 conseillers qui décideront du vote : ils ont la majorité absolue au conseil, que les 11 autres élus votent POUR ou CONTRE, s'abstiennent ou soient absents...
Pour connaître le détail de ces délégations votées le 16  avril 2014 : CLIQUEZ ICI